mercredi 21 octobre 2015

ROLAND BOISIS, MON AMI, MON FRERE..........

J'AI RECU CETTE LETTRE DE MIAMI DE MON FRERE D'AMITIE ROLAND BOISIS. J'AI HESITE A LA DIFFUSER TANT ELLE EST FLATTEUSE MAIS VENANT DE LA PART DE CELUI QUI A TANT PARTAGE AVEC MOI IL ME SEMBLE QUE CE SERAIT UNE TRAHISON. ALORS, TANT PIS POUR MON EGO..................MERCI ROLAND
   
Miami le 15 Octobre 2015.
                                          

Notre Ecrivain.
 
Il parle de nous depuis plus de 45 ans.
Il est la mémoire de notre enfance, il la conserve et la cultive tel un maitre jardinier protegeant ses plantes rares et precieuses.
Quand a nous, nous nous gavons de ces histoires dès que nos noms apparaissent  Nous nous gavons , égoistement sans la moindre pensée pour lui. Allez écrivain, parle de moi, ecris encore mon nom sur tes livres.
En le faisant sans malice, tu gonfles notre egocentrisme pourtant, ce ne fut jamais ton intention, tu voulais simplement retenir et nous offrir ce que  nous avions vecu ce que nous avons de plus précieux, notre enfance, notre adolescence, nos bêtises, notre amitié sans conditions.
Tes paragraphes me font creuser le plus profond de ma mémoire et grâce a toi, les souvenirs reviennent et m’atteignent comme un amnesique retrouvant ses facultes.
Je voudrais tant me souvenir de chaque détail comme tu sais si bien le faire, habilement et avec tant de précision comme si c’était seulement hier, mais hier est bien loin.
Je t’associe a cette chanson qui m’a mis les larmes aux yeux la première fois que je l’ai entendue, J’etais seul dans un pays  si different du notre,J’ai donc ecouté ce que tu aurais bien pu écrire «  J’aimerai pour un soir reunir mes amis. En leur ouvrant la porte ils auraient deviné qu’au delà de l’amour il y a l’amitié ».
Voila cher écrivain, Je sais que tu pardonneras ma maladresse dans ces tours de phrase car Je n’ai pas ton talent mais je dois aussi dire que Je ne suis pas  seul a t’ecrire ce petit hommage. Ma main est guidee par d’autres que tu reconnaitras.
Il y en a un en Terre Promise et deux autres qui nous ont quitté si brutalement sans nous avoir préparé a leur depart mais qui feront toujours partie de nous.
Je ne te dirai pas Merci car entre nous les mercis sont inutiles mais Je dirai ceci a tout le monde.
«  60 ans d’amitie, qui dit mieux ? »



1 commentaire:

  1. Un beau texte d'amitié d'un vrai ami hubert, tu as de la chance, avec mon amitié-Jean-Jacques.

    RépondreSupprimer